Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Merlin chat conteur

Merlin chat conteur

Contes, récits et autres petites et grandes histoires


Amalthée, mère nourricière de Zeus, un mythe du Capricorne

Publié par Viviane Caroline S sur 15 Janvier 2022, 01:14am

Catégories : #Mythologie, #Mythe, #Amalthée, #Zeus, #Capricorne, #Corne d'abondance

L'éducation de Jupiter (1652), par Jacob Jordaens (1593-1678)

L'éducation de Jupiter (1652), par Jacob Jordaens (1593-1678)

Étymologiquement, Amalthée - Αμάλθεια, signifie "tendre déesse".

AMALTHÉE est la nymphe et chèvre qui recueillit et allaita ZEUS (Jupiter) après que sa mère, la Titanide RHÉA, l’eut sauvé de son impitoyable époux, le Titan CHRONOS (Saturne) qui prétendait, par ses infanticides, conserver son règne.  Une prophétie l'avait averti qu'un fils lui ravirait le pouvoir.  Aussi, avide et se refusant à toute idée de renoncement, il avalait tous ses nouveaux-nés afin qu’aucun d’entre eux, devenu grand, ne pût jamais le supplanter.

 

Ayant remplacé le nouveau-né par une pierre emmaillotée, ZEUS fut ainsi élevé par la nymphe, en Crète, sur le Mont Ida.  Le mythe rapporte que tout petit déjà, le futur Maître de l’Olympe ne connaissait pas sa force et qu'il brisa un jour par maladresse une corne d’AMALTHÉE.  Il offrit immédiatement cette corne aux nymphes, en témoignage de reconnaissance pour leur sollicitude et leur protection.  Et il leur promit qu'elle se remplirait à profusion de nectar et d'ambroisie, mais aussi de fleurs, de fruits, et de tout ce qu’elles pourraient désirer.  La CORNE D’ABONDANCE venait d'apparaître, devenue symbole de toutes les richesses imaginables.  Plus tard, ZEUS éleva la nymphe et chèvre au rang des astres en la plaçant dans le ciel pour qu'elle devienne la constellation du CAPRICORNE.

Amalthée et la chèvre de Jupiter, par Pierre Julien (1731–1804)

 

Sur les deux illustrations, la douce Amalthée est montrée dans une double représentation de son identité... à la fois nymphe et chèvre.

L'eau-forte de Jacob Jordaens, en couverture d'article, met en évidence sa générosité alors qu'elle nourrit ZEUS alors enfant. 

 

Amalthée vient infirmer la réputation de froideur du signe du CAPRICORNE.  Retrait, oui, prudence et circonspection, oui encore... Mais AMALTHÉE, c'est pour toujours cette sensible et tendre mère adoptive du dieu des dieux ! Car c'est elle qui lui sauva la vie en lui offrant tout son lait, avant d'être la donatrice de la Corne d'Abondance...  Comment un être capable de s'émouvoir devant le sort d'un enfant nu et démuni, dévoué au point de le combler de tout son amour, comment cet être pourrait-il être considéré comme sec et insensible ?  Car c'est un mauvais procès que l'on fait parfois au signe du CAPRICORNE, et quelle erreur !

Certes, son apparence est réservée souvent, farouche parfois, mais ce signe porte en lui une nature complexe et méconnue qui est celle des grands passionnés !

 

— Viviane Caroline S, le 26 décembre 2015

 

 

 En ce qui concerne le mythe, AMALTHÉE était-elle une nymphe ou était-elle la chèvre qui l'accompagnait ?  Les deux se confondent au gré des versions du récit.  Un mythe permet ce genre de liberté !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents