Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Merlin chat conteur

Merlin chat conteur

Contes, récits et autres petites et grandes histoires


Le chardon bleu et le Capricorne

Publié par Viviane Caroline S sur 17 Janvier 2022, 01:14am

Catégories : #Chardon, #Zodiaque, #Capricorne, #Mythologie, #Symbole, #Aphrodite, #Adonis, #Langage des fleurs

Le chardon bleu et le Capricorne

 

Dans le langage des fleurs, le chardon bleu représente la protection contre la maladie et les mauvais sorts.

Et de fait, symboliquement, le chardon est une plante qui évoque la résistance. Dans le passé (de l'Antiquité au Moyen Âge), il était utilisé pour neutraliser les mauvais présages et se protéger des puissances néfastes - du côté obscur de la Force, nous dirait un Maître Jedi !

Bouquet de chardons, par Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923)

 

Par une analogie assez évidente, le chardon évoque un être au cœur tendre et qui se protège de sa vulnérabilité en arborant une attitude parfois revêche. Ses piquants sont une protection, une volonté de résister aux dangers de l’amour, de se prémunir du danger parfois mortel des affres de la passion amoureuse.  Ce n'est pas sans faire penser aux épines de la rose du Petit Prince de Saint-Exupéry. Ce qui amène l’astrologue rompu au raisonnement analogique à évoquer un certain signe du Zodiaque qui dissimule sa grande sensibilité derrière une façade parfois austère.  Et ce signe, c'est évidemment le Capricorne.

 

Capricorne, par Ivan Bilibine

 

Dans un petit jeu du portrait chinois, Joëlle de Gravelaine dit du Capricorne que "si c'était une fleur", il serait - entre autres - le chardon bleu. Et en effet, comme elle évoque bien le dixième signe du Zodiaque, cette fleur qui a du piquant !  Lui qui, contrairement à ce qu'une astrologie "premier degré" laisse à penser, est un véritable passionné sous une apparence détachée, volontiers distante, quand elle n'est pas glaciale. Car le Capricorne est un véritable passionné, mais un passionné à froid…  Et la passion à froid, bien que la moins ostentatoire, est la plus intense.

 

Dans sa continuité logique, le chardon nous parle donc d'amour, mais de cet amour peu banal, celui des sommets que fréquentent chèvres et licornes, de cet amour inaltérable qui résiste aux épreuves du temps et à ses souffrances.

 

 

Cherchant du côté des traditions et mythes de la Grèce antique, je lis qu'une certaine espèce de chardon aurait eu la propriété de provoquer une attirance amoureuse irrésistible (une idée qui nous viendrait de Pythagore).

Il n’est pas étonnant alors qu’on associe le chardon aux amours passionnées de la déesse Aphrodite avec de simples mortels !  Et l’amour des déesses et des dieux de l’Olympe, c’est bien connu, s’exprime toujours à notre détriment à nous, fragiles humains au destin transitoire, impermanent... L’association d’idées avec la couronne de chardon qui accompagne les martyrs est permis...  Car Aphrodite, en exprimant sa part sombre, exerce sur l’espèce humaine une emprise bien plus souvent fatale qu’on ne le pense.  Témoin le sort du bel Adonis qui eut le malheur de croiser la déesse dite "de l'amour"... et qui devrait donner à réfléchir sur les dangers des transports amoureux trop intenses...

 

Vénus se lamentant sur Adonis mort, par Rubens (1577-1640)

 

Enfin, voici un court extrait du chapitre consacré au chardon dans le Dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant :

 

" … Il est, comme toutes les plantes à piquants, un symbole de défense périphérique, de protection du cœur, contre les assauts pernicieux du dehors. Qui s'y frotte s'y pique : c'est la devise de la Lorraine, dont l'emblème est un chardon.  ...

… Dans le Chine ancienne, le chardon était considéré comme un fortifiant, capable de procurer la longévité, sans doute en raison de la survie illimitée de la plante après séchage."

 

Cette dernière phrase n'évoque-elle pas, elle aussi, la résistance et la longévité attribuée par l'astrologie traditionnelle au signe du Capricorne ?

 

— Viviane Caroline S, le 17/01/2020

 

Eryngium alpinum - Nom latin du chardon bleu des Alpes ou Panicaut des Alpes

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents